Vous êtes ici : Accueil » Découvrir » Patrimoine » Varaignes

Varaignes Villes et villages fleuris

Mis à jour le mercredi 10 août 2016    


Ce joli village au charme désuet, flirte allègrement avec le Bandiat et la Tardoire. Les demeures sont rassemblées autour du château Des Cars (XIVe au XVIe siècle), sauvé et restauré grâce à la volonté des habitants. Les souvenirs du Moyen Age sont nombreux à Varaignes.

Foire aux dindons
Le Château des Cars (MH)
En 1280, Robert de Montbron est seigneur de Varaignes. En 1451, la Châtellenie de Varaignes passe de François de Montbron à Gauthier-de-Pérusse, Seigneur des Cars de la Vauguyon, de la Coussière, de Roussines, de la Tour de Bar, du Repaire et de la Baronnie de St Germain/Vienne.
Le Château communal est inscrit à l’inventaire des Bâtiments de France. Il a été restauré grâce aux efforts du Syndicat d’Initiative et du Foyer d’Animation Culturelle
de Varaignes qui ont reçu le 1er prix du Concours National d’Antenne 2 « Chefs d’œuvres en Péril » en 1981 des mains du Ministre de la Culture.
L’intérêt archéologique de ce château tient au fait qu’il permet d’embrasser l’évolution de l’architecture locale : architecture de la tour carré (XIVe et XVe siècles), architecture gothique de la tour hexagonale (XVe siècle) et façade de la cour intérieure (XVIe siècle) d’inspiration renaissance italienne. Le Château actuel était le coeur d’une enceinte de défense dont la dernière tour, à l’emplacement de la poste a été détruite en 1920.
Varaignes - Le Château des Cars (MH)

Hébergé dans le château, l’Atelier-musée des Tisserands et de la Charentaise vous enchantera.
L’église Saint Jean
L’église du XIIIe siècle rebâtie en 1481 fut consacrée le 26 septembre 1497 par l’évêque de Limoges. Elle fut restaurée en 1885.
Elle comprend une nef flanquée de chapelles gothiques, un chœur roman et une abside surhaussée jusqu’au clocher par une chambre de défense.
Aux clés de voûte des chapelles latérales, on voit les armes des Péruse des Cars qui furent les seigneurs du lieu.
Varaignes - L'église Saint Jean du XIIIe siècle rebâtie en 1481